Biography

Origine

Christophe Vermare, photographe Français né en 1971 aime les projections "décalées" de la réalité. Il découvre, au cours de ses études scientifiques universitaires et plus particulièrement à travers la physique dite "moderne", des logiques de raisonnement proches de ses ressentis. Des observations plus comme des projections d'un certain "vrai" dans l'esprit de l'observateur et moins comme des absolus immuables et universellement reconnus. Il apprécie, ainsi, l'idée simpliste que chacun déforme son espace d'influence en fonction de sa volonté, de ses convictions et, pourquoi pas, de ses rêves.

Visions

Petit-fils et fils au sein d'une famille Naturiste, la nudité l'entoure et l'accompagne depuis son plus jeune âge. Son attrait pour les corps féminins et leur proximité régulière l'inondent rapidement de visions plus ou moins précises mais toujours fortes. Celles-ci se développent dans son besoin d'imaginer, croire avoir vu plutôt qu'avoir vraiment vu.

Les brèves visions s'intensifient voulant transmettre leur raison d'être, pourquoi ces formes lourdes, ces reflets ondulants, toutes ces alternances concaves déversant leur lot d'émotions, submergeant l'être. Anne, son épouse aujourd'hui, n'apportera pas de réponses mais réduira à son extrême limite la fine frontière entre perception et imagination.

Et l'utilisation d'un appareil photo transformera la collecte des visions en quête et Anne en Muse.

Tirages & Obsession

Certaines lumières sur certaines formes, probables mais brèves rencontres que Christophe cherche à figer. Il s'agit avant tout de corps de femme, mais les visions résistent mal à l'isolement du sujet, il faudra souvent la vie autour, les objets, des successions de plans qui pourront se transformer selon les angles de vue - Il faut cette vivante Nudité - Les contastes, les lignes, ces objets sont nécessaires mais devront être organisés! Et la composition rythme, comme un garde-temps - saisir une vision n'a pas de sens mais la ralentir est une obsession.

Les tirages s'accumulent, ils se classent, se regroupent, les visions vont maintenant par thèmes. Plusieurs séries se partagent l'espace mais il y aura toujours une question de distance, physiquement bien sûr mais également psychologiquement: entre sentiments personnels et codes sociaux. Les émotions se trouvent souvent entre deux idées, deux tendances... une distance est alors nécessaire pour appréhender cet espace et proposer ce volume aux rêves. Grâce à l'objectif et à l'abstraction magique du N&B, la recherche se poursuit dans un mouvement qui doit rester lent,

"les Femmes sont belles..." les émotions sont là.

© Tous droits réservés, Christophe Vermare.